Verrine de mousse de betterave au siphon

 

Je ne suis pas une grade fan de la betterave à la base, j’ai donc cherché une autre manière d’en manger pour changer de la classique salade de betterave.

Et j’ai trouvé ! J’ai vu passer plusieurs recettes de mousse de betterave, et ça m’a intriguée.

J’ai donc décidée d’essayer, et je n’ai pas été déçue.

Pour cette recette, il vous faudra un blender et un siphon pour faire la chantilly.

mousse de betterave

C’est une recette pour 4/6 personnes selon la taille des verrines. 
Prévoir 2h de temps de pause.

 

 

Ingrédients

Une betterave rouge cuite (200g seront utilisé pour la chantilly)

20 cl de crème fraiche liquide

Une cuillère à soupe de vinaigre Balsamique

Sel et poivre.

 

Préparation

Mettre 200gr de betterave coupée en petits morceaux dans le blender, avec la crème, le vinaigre, le sel et le poivre. Mixer le tout.

Passez ensuite la préparation au tamis, pour ne pas boucher le siphon.

La mettre dans le siphon et mettre au frais pour au minimum 2h.

 

Au moment de servir, coupez le reste de la betterave en petits morceaux, les mettre au fond des verrines, et ensuite mettre la chantilly par dessus.

Vous pouvez décorer avec des feuilles de basilic, mais là je n’en avais pas, ce n’est pas la saison 🙂

 

En tout cas, nous nous sommes régalés, c’est tellement léger que ça passe tout seul.

Et en plus ça a une jolie couleur 🙂

 

mousse de betterave

 

 

 

 

 

DIY : ronds de serviettes en ficelle ou laine

 

Récemment nous avons racheté des serviettes de tables, mais du coup elles sont toutes pareilles.

Donc pour les différencier, il va falloir mettre des ronds de serviettes.

Alors en attendant d’en trouver de beaux, j’ai décidé d’en faire moi même, vite fait, presque bien fait !

 

 

 

Le matériel

 

Pour faire des ronds de serviettes, il n’y a pas besoin de grand chose.

Il vous faut des rouleaux en carton, de papier toilette par exemple, de la colle, de la ficelle ou de la laine et une paire de ciseaux ou un cutter.

ronds de serviettes

 

 

Les étapes

 

Tout d’abord, il faut couper les rouleaux de cartons à la taille désirée.

J’ai pris environ 3cm.

 

Ensuite, enduire le rouleau de colle et y appliquer la ficelle ou la laine.

Si vous utilisez un pistolet à colle, ne mettez pas trop de colle d’un coup, il faut faire le collage progressivement, et faites attention à vos doigts, car c’est très chaud.

Moi,je m’en suis mis partout 🙂

 

Pour finir, laissez sécher et coupez ce qui dépasse.

Et puis c’est tout 🙂

 

ronds de serviettes

 

Je n’ai pas assez serré ma ficelle qui est assez fine, du coup on voit un peu à travers.

J’aurai du mettre une deuxième couche.

Avec la laine, ça a été un peu mieux vu qu’elle est assez grosse.

Mais pour des petits ronds de serviettes provisoires, ça ira très bien comme ça. 

 

 

 

Test nouveau gel douche Le petit Marseillais

#LePetitAmbassadeur  #DoucheSoin

 

J’ai eu la chance d’être sectionnée pour tester un nouveau gel douche de la marque Le petit Marseillais, en devenant ambassadrice de leur marque.

C’est une grande première, je n’avais encore jamais été sélectionnée pour tester quoique ce soit, et j’en suis ravie.

 

Le colis est arrivé assez rapidement.

Le petit Marseillais

A l’intérieur, se trouvaient, un gel douche à l’huile d’Argan et à la fleur d’oranger, des échantillons de Lait hydratant sublimant pour peaux très sèche, ainsi que des marques pages.

 

Ce qui est très important pour moi quand j’achète un gel douche, c’est son parfum. J’aime les choses qui sentent bon, et ce gel douche, sent vraiment très bon. Il a une odeur de vacances, de soleil et de pays chaud.

 

 

Le Gel douche

 

Le gel douche Le petit Marseillais est à l’huile d’argan et à la fleur d’oranger.

L’huile d’Argan est une huile rare et précieuse, qu’on surnomme « l’or liquide » et qui a des propriétés nourrissantes, adoucissantes et protectrices.

La fleur d’oranger, quand à elle a des propriétés tonifiantes et relaxantes qui apaisent les sens et revitalisent la peau. Elle permet de lutter contre les effets du temps et corrige les petites défauts de la peau.

Et le mélange des deux dans ce gel douche donne un mélange harmonieux qui fera du bien à votre peau.

 

Si comme moi vous utilisez une fleur de douche, ne mettez pas trop de produit, car ce gel douche mousse énormément. Mais ça reste agréable, cette mousse toute douce et parfumée, qui fait encore plus apprécier de prendre une douche.

La bonne surprise, c’est à la fin, quand on se rend compte que la peau reste délicatement parfumée et qu’elle est toute douce.

 

 

 

Le lait sublimant

 

Le lait hydratant nacré sublimant, laisse un voile irisé sur votre peau.

Par contre, je n’ai pas réussi à me décider, si j’aimais le parfum ou pas, c’était particulier, un mélange d’huile d’abricot et de lys blanc nacrés.

Il est très agréable à appliquer, il n’est pas gras, ça glisse tout seul.

Et ce qui est très drôle, c’est qu’il laisse des paillettes sur la peau, pour une peau qui brille de mille feux.

Et encore plus douce qu’avant.

 

 

Je pense qu’utiliser ces deux produits ensemble, font un bon petit rituel de soin pour la peau.

De quoi passer un agréable moment dans la salle de bain.

 

 

Et si vous souhaitez vous aussi pouvoir tester les produits du petit Marseillais, n’hésitez pas à vous inscrire.

–>> Ambassadeur Le petit Marseillais

 

 

Nouvelle mangeoire à poules

 

 

Encore un petit bricolage pour mes poulettes, une grande mangeoire qu’elle ne pourront pas renverser.

mangeoire à poules

Avec une ouverture de chaque côté, comme ça elles pourront manger de chaque côté et il y aura moins de bagarres, car certaines poules, quand elles mangent, ne veulent pas que les autres s’approchent de la mangeoire. Là au moins, elles ne verront pas les poules de l’autre côté.

 

Là voilà, vue de l’intérieur :

mangeoire à poules

On utilise toujours les mêmes matériaux, des morceaux de bois de récup et des lambris.

 

Et il ne reste plus qu’à aller la mettre en place dans le poulailler.

mangeoire à poules On l’a mis à un endroit stratégique, car c’est le fond du poulailler (sur le côté sur la photo) qu’on ferme avec un grillage quand on doit isoler des poules. Ce qui arrive quand on en reçoit des nouvelles, ou alors comme récemment quand on doit isoler une poule qui veut couver. Et dans ce cas là une mangeoire rajoutée est systématiquement renversée. 

Là, on va pouvoir grillager et chacune aura son coté de la mangeoire.

 

Et voilà la mangeoire à poules avec les graines.

mangeoire à poules

Elles auront maintenant du grain à volonté, sans que l’on soit obligé de leur mettre tous les jours.

 

 

 

Sauce tomate du jardin

 

J’ai récolté pas mal de petites tomates dans mon potager cet été, et du coup je me suis dit que j’allais faire une bonne petite sauce tomate avec.

Le seul soucis, c’est que j’avais beaucoup de petites tomates, des tomates cerises et d’autres tomates qui n’ont pas beaucoup grandies.

Donc je me suis retrouvé avec 1,5 kg de tomates, avec au moins une cinquantaine de tomates.

Pour faire cette sauce tomate, j’ai utilisé 1,5 kg de tomates, 2 oignons, 2 gousses d’ail, du thym, du laurier, du romarin, du basilic et du sel et du poivre. Elle convient pour 4 personnes.

 

 

Préparation :

 

Vu la quantité de tomates, autant vous dire que je n’avais pas envie de toutes les éplucher une par une.

Alors j’ai décidé de les passer entières au Blender.

Sauce tomate

Jolie couleur 🙂

 

Ensuite tant que j’y étais, j’ai également passer les oignons au hachoir, et l’ail au presse-ail.

 

 

Cuisson :

 

Pour la cuisson, c’est tout simple, j’ai fait revenir un tout petit peu ma purée d’oignon et d’ail dans de l’huile d’olive.

Ensuite j’ai rajouté ma sauce et des herbes aromatiques (thym, laurier et romarin).

Un peu de sel et poivre, et c’est parti pour au minimum 2h de cuisson.

Sauce tomate

Si vous trouvez la sauce tomate trop acide quand vous la goûtez vous pouvez rajouter un peu de sucre.

Moi je n’ai pas eu besoin car les tomates étaient bien sucrées.

A la fin de la cuisson ou au moment du réchauffage si vous la faites à l’avance, rajoutez quelques feuilles de basilic.

 

 

Accompagnement :

 

J’ai utilisé cette sauce en Bolognaise. J’ai d’abord fait revenir de la viande hachée avec du sel et du poivre, que j’ai rajouté dans la sauce tomate, et que j’ai encore laissé cuire une petite demi-heure.

J’ai également fait des gnocchis, ce sont des pâtes fraîches à base de pommes de terre. Je vous mettrais la recette un peu plus tard.

Tout ce petit mélange était très bon, avec un goût légèrement sucré qui n’était pas déplaisant.

Mais vous ne verrez pas à quoi ça ressemble, car j’ai malheureusement oublié de prendre des photos (trop pressée de goûter  🙂 )